(001) 450-431-5336
1-800-361-3834
01 76 66 07 55

Le fléau de la culpabilité

Saviez-vous que la culpabilité est responsable à 90 % de notre karma désagréable ? Qu’est-ce que le karma? Ce mot sanskrit signifie œuvre, action. Hélas, plusieurs personnes croient que le karma est une punition. En réalité, il s’agit de la récolte de chacune de nos actions, qu’elles soient positives ou négatives. Alors pourquoi vivons-nous tant de culpabilité lors de situations désagréables ? À cause du manque d’amour de soi et par conséquent du manque d’amour des autres.

Dans ma vie, j’ai eu l’opportunité d’enseigner dans 28 pays et quels que soient le sexe des personnes, la nationalité, la religion, la culture, l’âge ou le métier, j’ai dû me rendre à l’évidence que toutes, sans exception, vivent beaucoup de culpabilité. C’est un fléau partout dans le monde. Quand on parle de karma collectif, c’est la récolte d’une famille, d’un pays, d’une race, d’une religion, etc. Il existe également d’autres termes comme la loi du retour, la loi de cause à effet, la loi du boomerang, la récolte selon la semence, etc. Tous ces termes expriment que ce qui sort de nous, selon notre attitude intérieure ou notre intention, nous revient.

Ce qui rend la culpabilité encore plus nuisible, c’est généralement le manque de conscience. La plupart d’entre nous sont conscients de notre culpabilité d’environ 5 % à 10 %. Afin de devenir plus conscients, nous devons continuer à vivre beaucoup de situations désagréables et nous réincarner encore et encore.

À travers l’énergie de l’Ère du Verseau, nous sommes soutenus pour développer notre conscience. Pourquoi ne pas décider dès maintenant d’utiliser cette aide supplémentaire pour devenir plus conscient de ce qui se passe en vous ?

  • Commencez par être très attentif à ce que vous sentez. Aussitôt que vous vivez un malaise quelconque, sachez qu’il y a 90 % de probabilité qu’il soit lié à de la culpabilité. Soit vous vous en voulez ou vous en voulez à quelqu’un d’autre, soit vous avez peur de vous sentir coupable en agissant d’une certaine façon.
  • Un autre moyen pour devenir conscient de votre culpabilité consiste à remarquer chaque fois que vous accusez quelqu’un. Cela signifie que vous vous accusez de la même chose quand vous agissez ainsi ou vous le feriez si vous vous permettiez d’agir ainsi.

Pourquoi se sentir si souvent coupables alors que ce sentiment est très désagréable ? La réponse est simple : la culpabilité vient des croyances de notre ego. Surtout du fait que nous laissons notre ego nous contrôler. Il existe trois raisons principales pour la plupart d’entre nous :

  1. Nous croyons qu’en nous sentant coupables, nous ne recommencerons plus ce que nous considérons comme « mal ». 
  2. Nous croyons que si nous nous sentons coupables, nous serons mieux considérés par les autres et nous-mêmes. Sans culpabilité nous pensons être considérés comme insensibles ou indifférents.
  3. Nous oublions d’appliquer la loi de la responsabilité dans notre vie.

Les culpabilités plus fortes et tenaces, viennent en général du fait qu’on en veut encore à un de nos parents ou à une personne qui a joué ce rôle, d’avoir agi de cette façon que nous jugeons de mal avec nous ou quelqu’un d’autre

Comme vous pouvez le voir, les trois raisons principales viennent des croyances de notre ego, de ses façons de penser et non de notre cœur. Il est impossible pour l’ego de comprendre ce que veut dire ÊTRE RESPONSABLE, car ceci est une notion spirituelle tout comme l’AMOUR VÉRITABLE. L’ego est constitué tout simplement d’énergie mentale (mémoires) et toutes ses croyances viennent du passé. Elles sont la conséquence d’anciennes blessures.

Aussitôt que vous ressentez un malaise lié à la culpabilité, vous savez que vous n’êtes pas réaliste. Soit vous vous en demandez trop, soit vous en demandez trop aux autres. C’est donc le moment de vous rappeler que nous sommes tous sur terre pour une raison principale : vivre toutes sortes d’expériences en se donnant le droit d’être humains.

Nous avons absolument besoin de vivre des expériences agréables et désagréables pour devenir conscients de ce que nous aimons, et surtout de ce dont notre âme a le plus besoin. Prenons l’exemple d’une personne qui s’en veut d’avoir oublié l’anniversaire d’une bonne amie. Sa première réaction est de se sentir coupable, se persuadant que cela fait d’elle une meilleure personne qui ne répètera pas cette situation. Tant qu’elle se sentira coupable, rien ne changera. Elle sera surtout stressée et continuera d’avoir peur d’oublier l’anniversaire d’une personne chère. Elle n’apprendra donc rien d’utile pour l’aider à s’aimer davantage. Pour arriver à enrayer cette culpabilité, elle doit se demander de quoi elle se juge ou a peur d’être jugée dans cette situation. Par exemple, il se peut qu’elle se juge d’être injuste, car son amie n’oublie JAMAIS son anniversaire. Et elle a peut-être peur que son amie la juge d’être «sans cœur ». Voilà ce que cette personne a à apprendre : se donner le droit d’être parfois injuste et sans cœur, c’est-à-dire simplement humaine. Il est absolument impossible pour une personne de toujours faire et être ce qui est considéré comme « bien » par son ego.

Il est possible qu’en lisant cela la petite voix de votre ego vous souffle : Tu ne peux pas accepter d’être injuste et sans cœur sinon tu vas le devenir de plus en plus. C’est normal que l’ego réagisse ainsi, car il croit qu’accepter veut dire « être d’accord ». Il ne connaît pas la loi spirituelle de l’amour véritable qui dit que plus on s’accepte, plus on change et plus on veut changer, moins on change.

En utilisant une culpabilité pour prendre conscience de ce que nous n’acceptons pas, cela nous aide à devenir des personnes responsables. Chaque situation de notre vie peut nous aider à devenir conscients de quelque chose. Ce n’est pas un hasard que nous créions constamment de nouveaux incidents, c’est pour nous aider à nous aimer davantage.

 Pour une démarche intérieure plus en profondeur, nous vous suggérons ceci :

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin de recevoir d’autres articles tout aussi intéressants!

Header_infolettre_5-2020.png

Être bien, ça s'apprend